Les Furets Courtois

Les furets taché et leur tarres

Dernièrement, le furet est devenu à la mode, et ce faisant, les éleveurs ont cherché à avoir des couleurs autres que celles que l’on appelle "rustiques" (à savoir albinos, zibeline et champagne, cette dernière couleur n'étant pas toujours comptée dans "le lot", mais ceci est loin d’être une avancée dans le monde du furet….

La présence de blanc sur la tête du furet badger, panda (american panda ou us panda), silver ou arlequin et blancs aux yeux noirs (dew ou bew) peut poser divers problèmes:


De plus un furet sourd est difficile à vivre, son cri est strident, il est facilement effrayable (il n'entend pas le danger arriver) et dur à éduquer (allez dire NON à un sourd).
Dernièrement, le furet est devenu à la mode, et ce faisant, les éleveurs ont cherché à avoir des couleurs autres que celles que l’on appelle "rustiques" (à savoir albinos, zibeline et champagne, cette dernière couleur n'étant pas toujours comptée dans "le lot", mais ceci est loin d’être une avancée dans le monde du furet….

Qui sont les concernés ?

- Les furets à marquage (Panda, AM Panda, Badger, Blaze, Arlequin).

- Les furets de couleur Silver, DEW, BEW.

- Les furets tachés faiblement (genoux...) issus de tâchés, que ce soit par les parents, grands parents ou ayant du tâché dans la généalogie, quelle que soit leur couleur. Les non-tachés issus de tachés sont, quant à eux, supposés à risques.


Attention, un furet non-taché issu de taché(s) est théoriquement porteur de gène. Par mesure de sécurité, il est donc plus prudent de le retirer aussi de la reproduction !

Un furet albinos issus de taché peut tout à fait être marqué, ce n'est pas parce qu'il est albinos qu'il n'est pas touché par le problème des taches, mais de part sa couleur blanche, on ne pourra voir les marquages qui sont, eux aussi, blancs.

Les furets de couleur Black Allemand (True Black), bien que n'étant pas concerné par la surdité, sont considérés aussi comme tachés puisqu'ils peuvent tracer les taches en étant couplés avec des non tachés, mais comportent aussi une "bouche de lait".


Ceux qui ne sont pas concernés :

- Les furets non issus de tachés (qu’ils soient de couleur Zibeline, Champagne, Albinos).

- Les furets présentant des marques blanches (bavette, pelote, cravate) étant issus de lignées sans taches. Attention, il ne faut cependant pas les coupler avec des furets à taches/albinos, cela va de soit, car l'on s'expose à un agrandissement de ces taches.


Causes et conséquences :
L'apparition de ces taches est causée par une dépigmentation de l'oreille interne.
On suppose que cette dépigmentation est causée par une mutation de la crête neurale lors du développement embryonnaire, impliquant donc les cellules responsables de la pigmentation de la tête et de l'oreille interne, et de ce fait une surdité uni ou bi-latérale.

Des études prouvent que la surdité est systématique sur les furets tachés de la tête. De même, il est plus que fortement supposé que ces taches et leur apparition sont liées au Syndrome de Waardenburg, impliquant de ce fait d'autres tares génétiques héréditaires importantes.


Ce désordre au niveau de la crête neurale a pour conséquence certaine :

- Une surdité bilatérale ou unilatérale dans le meilleur des cas.
On notera que 100% des furets tachés de la tête sont sourds au moins unilatéralement.

Ce désordre au niveau de la crête neurale a pour conséquences fortement supposées [si le syndrôme de Waardenburg se trouve être bien le responsable] :

- Des malformations externes.

- Des malformations internes.

- Un risque accru de tumeurs.

- Des problèmes intestinaux.

- Un fort taux de mort embryonnaire.

- Une espérance de vie plus faible.

Dans ce cas, on suppose aussi que le l'expression du gène est variable, c'est-à-dire que l’apparition des tares varie non seulement selon les générations, mais aussi selon les différents individus.

Certains diront qu’un furet sourd est, après tout, un furet comme les autres… Cependant, si certains furets arriveront à correctement supporter cette surdité, d’autres au contraire en seront extrêmement incommodés et pourront développer des comportements plus ou moins agressifs/peureux.
A ceci il faut rajouter qu’un furet ne réagissant pas aux sons peut facilement se retrouver en danger (chien, voiture, impossibilité de "rappel"…).


Que faire face à ce problème ?

De part leur nature génétique, on ne peut faire perdurer les marques blanches sans les tares qui leur sont liées. De même, croiser un furet tâché avec un furet rustique ne reviendra qu’à polluer la descendance de ce dernier, et en aucun cas cela n’assainira la lignée.

Il est donc primordial que les possesseurs et acquéreurs de furets prennent conscience de ce problème, et arrêtent d’acheter et de faire reproduire leurs furets tâchés ou ayant du tâché dans la généalogie (quelle que soit sa proximité), sous peine de voir le patrimoine génétique du furet être détruit par ces tares.

Il devient essentiel de penser au devenir de ces poilus que nous chérissons et de leur descendance, plutôt qu’à notre plaisir égoïste et/ou à but lucratif de voir des petits furets tâchés et handicapés pointer le bout de leur nez.


Pour plus d'informations rechercher "furet waardenburg" sur google.
extrait: Le Syndrome De Waardenburg



Les furets avec une raie blanche sur la tête ou une tête entièrement blanche, principalement flammes, des blaireaux, et des pandas,
transportent presque certainement un défaut congénitale connu sous le
nom de syndrôme de Waardenburg. Ce qui cause, entre autre, une
déformation crânienne à l'origine des taches blanches sur le dessus de
la tête, mais également la surdité partielle ou totale.

3/4 des furets avec les signes de Waardenburg sont sourds.

La déformation crânienne cause également un nombre plus élevé de furets morts nés, et de temps en temps des becs de lièvres. Pour cette raison, beaucoup de sélectionneurs ne multiplieront pas les furets susceptibles d'etre porteur du Waardenburg.

Informations trouvé sur plusieurs forums et venant du généticien Brett Middleton.

Quels furets sont concernés ?
Les blaze, badger, panda… TOUS les furets présentant les marquages caractéristiques d’un désordre de la crête neurale c’est-à-dire :
- marques blanches sur la tête : tache, flamme
- taches blanches sur le ventre
- taches blanches sur les genoux ou le reste du corps
-
bavette ou mitts (bout des pattes blancs) asymétriques, non bilatérales
et/ou pas clairement ni nettement délimités (arlequins «imparfaits»)
En
clair : Taches = KIT. Les taches étant provoquées par le gène en
question, si le furet est «taché» c’est qu’obligatoirement il possède
ce gène. MAIS le fait qu’un furet ne porte pas de marques ne signifie
pas expressément qu’il n’est pas porteur.

Le cas un peu particulier des furets arlequins
D’après
ce que l’on vient de voir, les furets arlequins (bavette et mitts
blancs) devraient par définition être systématiquement concernés. Mais
ce n’est pas si simple. Il existe des arlequins «vrais» qui sont
reconnaissables à leurs marques bien délimitées, symétriques et de
taille égale. Ceux là ne sont à priori pas du tout concernés par le
problème car les origines génétiques sont différentes.
Par contre,
des arlequins issus de blaze, panda, etc… ou en ayant dans leurs
ascendants seront concernés ou au moins porteurs du problème : on les
reconnaît à leurs marques asymétriques et/ou pas clairement délimitées.
Là encore, le meilleur moyen de s’en assurer est de connaître
l’ascendance du furet.

 

 

 

 

un grand merci a mon amis bruno pour cette fiche



24/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres